Bestia - Extermination et assainissement
ENG

1er JUILLET, C’EST LE TEMPS DE DÉMÉNAGER DANS VOTRE TOUT NOUVEL APPARTEMENT, MAIS HORREUR!!!! VOUS VOILÀ CONFRONTÉ À DES PUNAISES DE LIT…

Vous voilà, vous et votre petite famille, bien installé dans votre toute nouvelle maison ou nouveau logement. Après quelques temps, vous remarquez que vous ou vos enfants présentez régulièrement au matin des piqûres semblables à celles des moustiques et qui démangent tout autant...

Les punaises de lit peuvent causer d’importantes séquelles sur votre santé, mais aussi sur votre qualité de vie. Il est donc primordial de pouvoir distinguer les punaises de lit afin d’entreprendre les démarches nécessaires le plus rapidement possible ce qui permettra de contrôler et prévenir leur invasion.

Comment reconnaître les punaises de lit?


Les punaises de lit :

  • Les punaises de lit sont de formes ovoïdes, environ de 4 à 7mm de long. On dit souvent qu’elles ressemblent à des pépins de pommes ;
  • Elles sont généralement brunes, mais après avoir piqué le dormeur, elles se gorgent de sang et sa couleur peut alors passer du rouge au brun foncé ;
  • Elles bougent rapidement, un peu comme une fourmi, elles ne sautent, ni ne volent ;
  • Malgré la croyance populaire, les punaises de lit sont tout à fait visibles à l’œil nu ;

Les punaises de lit ont une durée de vie de 5 à 6 mois, mais ont la capacité de se mettre en état de « dormance » et sont alors en mesure de survire 1 an sans se nourrir.

Cliquez ici pour voir à quoi ressemble une punaise de lit

Les œufs de punaises de lit :

  • Ils sont ronds, de la grosseur d’une tête d’épingle ;
  • Ils sont d’un blanc laiteux ;
  • Les œufs de punaises se tiennent dans de minuscules espaces et sont fixés en grappes ;
  • Ils naissent de 10 à 14 jours après la ponte.

Comment déceler la présence des punaises de lit dans votre environnement

Ce sont des insectes diurnes, c’est-à-dire qu’elles s’activent principalement la nuit. On les retrouve le plus souvent dans la chambre à coucher, car elles cherchent à s’approcher de leur nourriture. Les punaises de lit vont se cacher dans toutes les craques, fissures, endroits sombres, espaces restreints ou difficilement accessibles.

Voici les indices qui révéleront leur présence :

  • Ce sont des insectes piqueurs, donc toutes présence de piqûres ressemblant à celle des moustiques, de façon groupées ou alignées et qui se retrouvent sur les zones nues de votre corps pendant votre sommeil ;
  • De petites taches sombres dans votre lit (matelas, sommier, draps). Ce sont les excréments des punaises de lit ou encore du sang lorsqu’elles se sont nourries ;
  • Elles sont visibles à l’œil nu, donc vous trouverez des spécimens vivants ou morts, de la mue (peau) de punaises de lit ou des œufs. Le plus souvent, c’est autour du lit que vous constaterez le plus d’activité.

Comme nous l’avons déjà dit, au tout début d’une infestation de punaises de lit, celles-ci vont se cacher aux alentours de la chambre à coucher. Par la suite plus la prolifération prend de l’ampleur, plus les punaises vont se déplacer et trouver d’autres cachettes :

  • Les divans, les chaises rembourrées ;
  • Les vêtements, les valises ;
  • Les rideaux ;
  • Les tapis ;
  • Toutes les craques, tel que les moulures, les cadres de portes, les fenêtres et les planchers;
  • Les plinthes et prises électriques ;
  • Les cadres sur les murs ;
  • Les meubles ;
  • Les fissures dans le plâtre.

Les punaises ont la capacité de s’infiltrer partout, elles se déplacent dans des zones difficilement accessibles. Une ouverture de l’épaisseur d’une carte de crédit leur suffit pour se déplacer. Personne n’est complètement à l’abri. Les maisons et les établissements les plus propres et chics peuvent être victimes d’une infestation, car elles se propagent de plusieurs façons :

  • Contact avec un objet contaminé (vêtement, sac à main, valise) ;
  • Lors d’un déménagement ;
  • Se faufiler dans votre logement par les plafonds, la tuyauterie, les câbles électriques ou autres ouvertures ;
  • En allant dans une buanderie visitée par quelqu’un qui avait des textiles contaminés ;
  • En achetant des objets usagés dans les friperies, les marchés aux puces, commerce d’usagé ;
  • En ramassant des objets laissés au chemin ;
  • En voyage, dans les avions ou les hôtels.

L’extermination et le traitement des punaises de lit

Que vous ayez un doute ou la certitude d’avoir la compagnie de punaises de lit, il est important d’agir rapidement afin d’éviter la propagation de l’infestation. Contactez un exterminateur membre de l’Association Québécoise de la Gestion Parasitaire et certifié par le Ministère du développement durable, de l’environnement et de la lutte contre les changements climatique. Malgré l’importance d’agir rapidement, prenez quand même le temps de magasiner, ne vous laissez pas entrainer dans une vente à pression.

Comme nous l’avons expliqué dans un précédent article : « En extermination, il ne s’agit jamais d’une question d’heure ou même de jours »

ÉVITEZ DE TENTER DE RÉGLER VOUS-MÊME L’INFESTATION PAR UN PRODUIT INSECTICIDE. EN PLUS D’ÊTRE DANGEREUX POUR LA SANTÉ, VOUS PERMETTEZ AINSI AU PUNAISES DE LIT DE CRÉER UNE RESISTANCE AUX PRODUITS CE QUI RENDRA TOUT FUTUR TRAITEMENT PLUS COMPLIQUÉ (DONC PLUS LONG ET PLUS DISPENDIEUX).

Le technicien en extermination vous remettra un protocole de préparation des lieux à effectuer au préalable du traitement. Il est extrêmement important de suivre à la lettre ces recommandations, elles font parties intégrantes de la réussite du traitement contre les punaises de lit. Ces recommandations pourront vous sembler lourdes et ardues, mais il faut comprendre qu’il est essentiel que chacune des étapes soient respectées, autant avant, pendant que après le traitement d’extermination des punaises de lit.

Le technicien en gestion parasitaire traitera alors la ou les pièces infestées. Il injectera un insecticide adapté partout où les punaises de lit peuvent se loger. Chacun des meubles, craques et fissures, plinthes, lits ou autre devra être traité. L’arrosage aérien des pièces est déconseillé, car bien que certains spécimens mourront, tous ceux cachés plus profondément seront épargnés. Les matelas et sommiers devront être recouverts d’une housse spécialisée. Si vous décidez de jeter un meuble ou un matelas infesté, assurez-vous de le déchirer ou le briser de façon à ce qu’il devienne inutilisable afin de décourager les gens de les récupérer et de se contaminer à leur tour.

Suite au premier traitement, l’exterminateur reviendra à deux reprises afin de s’assurer d’avoir atteints tous les spécimens. Un exterminateur qualifié et sérieux vous remettra une facture détaillant les produits utilisés et la garantie offerte sur le service d’extermination. Le taux de réussite d’un traitement antiparasitaire pour punaises est bon dans la mesure où chacune des étapes et recommandations sont respectées. La participation du client est donc primordiale dans les cas de punaises de lit.

Partager :